Sculpture hellénistique

Nous appelons la période allant des conquêtes d’Alexandre de Macédoine jusqu’à la conquête romaine la période hellenistique. Le terme « hellénistique » vient du verbe « hellênizein », vivre comme les Grecs, et se rapporte à l’empire créé par Alexandre de Macédoine, où la langue grecque devient la langue de communication et où la culture grecque se propage.

Peu d’œuvres de cette période peuvent être datées et attribués, étant exécutée sur un territoire très vaste. Les plus connues sont le portrait inquiet de Delos, le Gaulois mourant, le Satyre ivre, la Vénus de Milo, la Victoire de Samothrace, le groupe Laocoon et ses fils, ainsi que la frise du grand autel de Zeus à Pergame, en Asie Mineure, marquant l’apogée de la sculpture architecturale grecque par sa combinaison unique de deux traditions séparées qu’était la sculpture du fronton et le relief de la frise.

Caractéristiques: l’individualisation du portrait, l’expressions des sentiments nouveaux comme la souffrance, la vieillesse, l’ivresse, le sommeil, gestes et mouvements violents, se déployant dans l’espace, l’étude des drapés, transparents et collants sur les corps en mouvement.

Advertisements

Ostavite odgovor

Popunite detalje ispod ili pritisnite na ikonicu da biste se prijavili:

WordPress.com logo

Komentarišet koristeći svoj WordPress.com nalog. Odjavite se / Promeni )

Slika na Tviteru

Komentarišet koristeći svoj Twitter nalog. Odjavite se / Promeni )

Fejsbukova fotografija

Komentarišet koristeći svoj Facebook nalog. Odjavite se / Promeni )

Google+ photo

Komentarišet koristeći svoj Google+ nalog. Odjavite se / Promeni )

Povezivanje sa %s